observatoire  BEAUREGARD
> Valorisation concertée des centres urbains <
| Perception Citoyenne | Perception Technique | Démarche Participative | Activités | Infos Utiles |
Vous êtes Page d'accueil > Perception Technique >

Montigny-le-Tilleul - Potentialités patrimoniales et urbanistiques


L’ambiance préindustrielle
- L’église Saint-Martin (2e moitié du XVIe siècle) et sa tour romane du XIIIe siècle.
- Le bâti ancien de la rue de la Plagne, typique des noyaux villageois. Ancienne ferme Stilmant (XVIe siècle, remaniée), au bas de la place Sottiaux.
- La Maison communale, point de repère urbain, ancien château Wilmet doté d’un magnifique parc.
- Les façades enduites, caractéristiques des anciens noyaux villageois : ex. : rue de Bomerée.
- Le caractère champêtre : présence d’espaces verts dans le noyau urbain et vues sur les paysages environnants.

L’ambiance industrielle
- L’enfilade bâtie de la rue de Marchienne et son intéressant pavage préservé.
- L’ancienne Maison communale (1865), aujourd’hui l’école, et ses abords.
- L’habitat en brique et pierre, de la maison plus modeste à la résidence bourgeoise précédée d’un jardinet : ex. : rue des Ecoles, rue de Marchienne.

Des détails architecturaux : le « petit patrimoine des façades »
Carreaux de ciment colorés, travail de la pierre, qualité des menuiseries et corniches en bois ouvragé, fins profilés des châssis anciens… Entretenir régulièrement ce petit patrimoine pour en assurer la pérennité.

Pour en découvrir plus, consultez les pages n° 15 à 26 du document ci-dessous.


   > Bien Etudier l’Aménagement Urbain Et Garantir le Renouvellement Durable <